Saint-Dié (Temple)

temple 1

Un premier orgue fut posé en 1932 par Frédéric Haerpfer, facteur à Boulay. Placé en tribune, il comportait 10 jeux réels sur 2 claviers et pédalier, avec traction mécanique. Endommagé pendant la deuxième guerre mondiale, il fut réparé en 1947 par Jacquot-Lavergne. Cet instrument fut remplacé par l’instrument actuel .

Grand orgue

56 notes

Récit expressif

56 notes

Pédale

30 notes

Bourdon 16 – Montre 8 – Salicional 8 – Gambe 8 (emprunt II ) – Prestant 4

Bourdon 8 – Flûte harmonique 8 – Gambe 8 – Voix céleste 8 – Flûte octaviante 8 – Trompette harmonique 8

Sous-basse 16 ( emprunt I) – Bourdon basse 8 ( emprunt II )

L’orgue actuel est un instrument de 53 jeux répartis sur quatre claviers et un pédalier. La transmission est mécanique pour les notes et pour les jeux. Il a été construit par Pierre Valloton de 1965 à 1968, aidé par Philippe Hartmann pour l’harmonisation des jeux d’anches. La tuyauterie de l’orgue Haerpfer a été intégrée au nouvel orgue.

Les tuyaux de façade, à l’origine en zinc, furent remplacés en 1971 par des tuyaux neufs en étain. La mécanique a été partiellement refaite en 1980 par la maison Mühleisen.

POSITIF

56 notes

GRAND ORGUE

56 notes

RECIT EXPRESSIF

56 notes

RECIT PECTORAL

56 NOTES

PEDALE

30 NOTES

Bourdon 8

Prestant 4

Flûte à cheminée 4

Nazard 2 2/3

Doublette 2

Tierce 1 3/5

Larigot 1 3/5

Cymbale 3 rgs

Cromorne 8

Chalumeau 4

Bourdon 16

Montre 8

Bourdon 8

Gr. Nazard 5 1/3

Prestantt 4

Gr. Tierce 3 1/5

Doublette 2

Cornet 5 rgs

Gr. Fourniture 2 rgs

Pte Fourniture 4 rgs

Bombarde 16

Trompette 8

Clairon 4

Chamade 8

Montre large 8

Flûte à biseau 8

Salicional 8

Unda Maris 8

Flûte 4

Cor de daim 4

Quinte 2 2/3

Flûte 2

Plein jeu 3 rgs

Carillon 1/7 3 rgs

Ranquette 16

Trompette 8

Pt Bourdon 8

Flûte à cheminée 4

Principal 2

Sifflet 1

Sesquialtera 2 rgs

Douçaine 8

Cloches 2 (non posé)

Flûte 16

Gr. Quinte 10 2/3

Flûte 8

Cello 8

Flûte 4

Fourniture 2 rgs

Cymbale 2 rgs

Bombarde 16

Trompette 8

Clairon 4

 

Accouplements I / II , III / II et IV / II – Introduction II – Tirasses I , II , III – Anches et mixtures II – Anches et mixtures P – Tremblant III – tremblant IV progressif –

Le buffet est d’un dessin résolument contemporain. Il est constitué d’un soubassement en maçonnerie, surmonté d’un treillage en pin. Des filets d’or soulignent les corniches. Sur la frise du positif est peint un verset grec de saint Paul aux Ephésiens. Au sommet de ce même positif se trouve un coq en fer forgé, oeuvre de l’artiste raonnais Gasser.

 

 

 

 

 

Publicités