Lexique

A

B C D EF GHI J KL M N O P Q R S T U V WXYZ

 

A

ABREGE Ensemble mécanique composé de planches sur lesquelles sont disposés des rouleaux horizontaux qui ont pour fonction de déplacer latéralement le mouvement de la touche du clavier vers la soupape du sommier.
ACCORDER Action de mettre les tuyaux à leur ton avec le diapason. A ne pas confondre avec l’harmonisation .
ACCOUPLEMENT Mécanisme permettant de réunir certains claviers entre eux.
ANCHE ou JEU à ANCHE Famille de jeux d’orgue où le son est produit par la vibration d’une languette (l’anche), le tuyau servant de résonateur. Cette famille se divise en deux groupes :·         celui des trompettes, clairons et bombardes dont les tuyaux ont une forme de cônes évasés vers leur extrémité. Ces jeux sont utilisés soit en solo soit avec d’autres jeux comme les fonds ou les mixtures.·         celui des jeux de détail comme le cromorne, la voix humaine, le chalumeau. Les tuyaux sont généralement cylindriques à corps raccourci et ont des timbres souvent pittoresques.

B

BARKER(Machine) Machine qui permet une assistance pneumatique dans les systèmes de traction mécanique des notes. L’organiste, en appuyant sur les touches, fit ouvrir un soufflet sous forte pression d’air et décolle ainsi la soupape. Ce système a pour effet de diminuer la fermeté des claviers. Cliquez sur BARKER, (lien avec les pages du ministère de la Culture sur Cavaillé Coll) pour en savoir plus.
BARRAGE ou BARRE Cloison qui permet d’actionner plusieurs claviers ensembles.
BARYTON Jeu d’anche de la famille du Basson à larmes et corps coniques mais plus doux que le basson.
BASSON Jeu d’anche doux de 16 ou 8 pieds au corps légèrement plus large que le hautbois et au timbre plus volumineux.
BATTERIE D’ANCHE Ensemble des jeux d’anches à tuyaux coniques de longueur normale (Bombarde, trompette et clairon).
BISEAU Pièce qui sépare le pied du corps du tuyau, elle fait partie de la bouche.
BLOCKWERK Plein jeu indivisible.
BOITE EXPRESSIVE Caisson clos dans lequel est enfermé l’ensemble de la tuyauterie d’un clavier, principalement le récit d’où l’expression « récit expressif ». La façade de la boite expressive est garnie de jalousies qui peuvent s’ouvrir ou se fermer par le moyen d’une « pédale expressive » située au-dessus du pédalier.
BOMBARDE Trompette de 16 ou de 32 pieds (oucontrebombarde ) . On réserve généralement la bombarde de 32 pieds à la pédale. La bombarde peut être placée en chamade.Peut également désigner le nom d’un clavier qui dans les grands instruments possède un tel jeu.
BOUCHE Ouverture d’un tuyau à la jonction du corps et du pied délimité par la lèvre inférieure et la lèvre supérieure.
BOUCHE (Hauteur de) C’est la distance qui sépare la lèvre supérieure de la lèvre inférieure. Cette hauteur de bouche est très importante pour l’harmonisation du tuyau.
BOURDON Nom réservé en France essentiellement à des jeux de 8 ou 4 pieds placés aux claviers manuels. Mais il peut être aussi de 32 ou 16 pieds. Tuyau à taille moyenne. Le bourdon appartient à la famille des fonds et constitue la base de la registration.
BOURDON A CHEMINEE Bourdon dont la calotte mobile est pourvue d’un petit tuyau de faible diamètre appelé cheminée.
BOURSETTE Morceau de peau souple, placé à l’intérieur du sommier, pour assurer l’étanchéité au point de passage de la tige mobile animant la soupape.
BRUSTWERK Dans les orgues de facture allemande, c’est un clavier situé dans le grand buffet, au-dessus des claviers.
BUFFET Ensemble des parties extérieures de l’instrument. Ce sont les corps de menuiserie qui contiennent tous les mécanismes et tuyaux de l’instrument.

C

CABINET (d’orgue) Petit instrument que l’on peut disposer dans un salon ou dans une chambre. Il est souvent sans montre.
CARILLON – Mixture composée présente dans les orgues classiques du nord de l’Europe et qui désigne une cymbale sans reprise.- Sorte de cornet pouvant être de 3 ou 4 rangs et parfois de 6 à 10 rangs dans lequel l’octave supérieure de 2 pieds (doublette) est remplacée par un piccolo de 1 pied (taille flûtée), ce qui lui donne une sonorité plus perçante que le cornet. (facture romantique).
CHALUMEAU Jeu d’anche de 4 pieds au corps raccourci (hauteur de 4 pieds pour un son de 8 pieds). De la famille des Hautbois mais plus large ou au contraire plus étroit. On le trouve surtout sur les orgues germaniques.
CHAMADES Ce dit de la disposition horizontale donnée aux tuyaux de certains jeux d’anches, placés en montre et dirigés vers la nef. Cette disposition sonne à ces tuyaux un grand éclat et une grande présence.
CHANOINE N’est pas un jeu mais qualifie certains tuyaux placés en façade pour décorer mais qui restent muets.
CHAPE Ensemble de pièces en bois qui se trouvent sur le sommier. Elles sont percées de trous où sont placés les pieds des tuyaux.
CHEMINEE Se dit de jeux qui sont partiellement bouchés et surmontés d’un petit tube cylindrique appelé cheminée ( Bourdon à cheminée, flûte à cheminée ).
CHOEUR ( Grand) Désigne le Grand-Orgue.
CLAIRON Jeu à anche, de la famille de la trompette et sonnant à l’octave aiguë de la fondamentale (4 pieds).
CLARINETTE Jeu à anches coniques ou droites et à larmes avec un corps conique et droit comme le cromorne, faisant la moitié de la hauteur correspondant au son donné.
CLAVIER Ensemble des touches actionnées par les mains (clavier manuel) ou par les pieds (pédalier). L’orgue peut comprendre plusieurs claviers, chacun correspondant à une palette sonore différente en fonction des esthétiques et des époques. Chaque clavier peut jouer de façon indépendante. Mais il est également possible de faire sonner l’ensemble des claviers grâce aux dispositifs d’accouplements ou de tirasses : le Grand-Orgue, le Positif, le Récit, la Bombarde, l’Echo et la Pédale.
CONCERT DE FLUTE GO : Bourdon 8, Flûte 4 ; Pos : Bourdon 8, Flûte 4 ; Claviers accouplés et tremblant doux.
CONSOLE C’est le poste de commandement de l’orgue. Elle regroupe les claviers, le pédalier, les tirants de registre, les tirasses, les accouplements et autres mécanismes utilisés par le jeu l’orgue. Placée dans une fenêtre, la console peut également être séparée, tournée vers l’autel ou former un meuble indépendant.
CONTRE-BASSE Jeu de flûte un peu gambé, en 16 ou 32 pieds , placé à la pédale.
CONTRE-BOMBARBE Jeu d’anche de 32 pieds.
COR ANGLAIS Jeu à anches libres ou à anches battantes et à corps court généralement de 8 pieds dont le corps s’élargit dans son extrémité avant de se resserrer.
COR DE CHAMOIS Voir Gemshorn.
COR DE NUIT Bourdon à sonorité très atténuée, le plus doux de l’orgue. Tuyaux à taille large . En allemand Nachthorn.
CORNET Jeu de mixture comprenant généralement cinq rangs de tuyaux : la fondamentale, l’octave, la quinte, la tierce et la septième (cornet 5 rangs) . Les sons ne se combinent vraiment entre eux que dans l’aigu. On parle donc de « dessus de cornet ». C’est un des jeux les plus caractéristiques de l’orgue classique français.
CORPS Partie supérieure d’un tuyau.
CROMORNE Jeu d’anche de 8 pieds au corps cylindrique, à la sonorité âpre et rude, dite « cruchante ». En allemand : Krummhorn.
CYMBALE Jeu de mixture composé de plusieurs rangées de tuyaux donnant des octaves, des quintes et parfois des tierces. Elle s’utilise avec la fondamentale. Elle forme avec la fourniture le plein jeu de l’orgue.

D

DESSUS Peut désigner les touches du haut du clavier à droite, mais aussi des jeux qui ne parlent que dans cette partie supérieure du clavier (Dessus de tierce, de trompette, de flûte…).
DIAPASON – rapport entre la hauteur et le diamètre d’un tuyau.- principal assez large, à sonorité plus tranchante que la montre, fort utilisé en Angleterre à la place de la montre.
DOUBLETTE Montre ou principal de 2 pieds. Porte aussi le nom d’octave.
DULZIAN Jeu d’anches assez doux, à corps court et généralement en bois.
DULCIANE Jeu à bouche cylindrique ou à fuseau dont la sonorité se rapproche du salicional. Gambe douce de 8 ou 4 pieds

E – F

ECHO C’est un plan sonore de l’orgue. Il correspond généralement au 4° clavier. Le sommier de d’écho, dans la période classique, ne comporte que quelques jeux et très souvent des dessus. Il est situé dans le soubassement de l’orgue pour lui donner une impression d’écho lointain.
ECLISSE Planches minces recouvertes de peau. Elles forment les deux côtés des plis d’un soufflet.
ETAIN Principal métal employé pour la construction des tuyaux. Son pourcentage peut varier suivant la sonorité désirée entre 5 et 95 %.
ETOFFE Mélange de plomb avec 15 à 20 % d’étain, utilisé pour la fabrication de certains tuyaux.
EUPHONE Jeu d’anche à anches libres.
FACADE C’est l’ensemble de devant d’un buffet d’orgue. Elle est composée de boiserie et de tuyaux (dit de façade).
FACTEUR D’ORGUE Nom donné à ceux qui exercent l’art de la construction des orgues.
FAUX SOMMIER Appelé aussi « tamis ». Il est composé de planches trouées placées à environ 15 cm au-dessus du sommier. Sa fonction est de soutenir les tuyaux en position verticale.
FEINTES Touches dièses et bémols d’un clavier.
FENETRE Ouverture du massif où vient se loger la console, d’où l’expression : « console en fenêtre ».
FLAGEOLET Jeu à bouches hautes, de grosses tailles, flûter, de 2 pieds. Il est appelé depuis le XVIII°  » Quarte de nasard ».
FLUTE Famille de jeux à bouche, de taille large et à bouche plus étroite que le principal. Jeu constitué de tuyaux à bouche de diapason large.
FLUTE A CHEMINEE Ou Bourdon à cheminée. Jeu bouché dont la calotte est surmontée d’une cheminée plus ou moins large et haute.
FLUTE A FUSEAU Flûte à corps légèrement conique se rapprochant du Cor de chamois.
FLUTE A PAVILLON Jeu de flûte dans lequel l’extrémité du tuyau est pourvue d’un pavillon. En allemand : Koppelflöte.
FLUTE CREUSE Jeu non harmonique dont la sonorité se situe entre la flûte et le salicional, de corps cylindrique et de forte taille. En allemand : Hohlflöte.
FLUTE DOUCE Bourdon dont les tuyaux aigus sont habituellement ouverts ou Flûte bouchée.
FLUTE HARMONIQUE Jeu de flûte de 8 pieds dont les tuyaux aigus (2 octaves et demie environ) sont percés de trous à mi – hauteur et d’une longueur du double exigé pour émettre le son naturel. Il en résulte une sonorité très puissante. Elle s ‘emploie beaucoup en solo au clavier de grand – orgue. Ce jeu est l’un des plus réussis de Cavaillé Coll.
FLUTE OCTAVIANTE Flûte harmonique de 4 pieds.
FLUTE TRAVERSIERE Jeu de flûte harmonique de moins gros diapason qui imite la flûte de l’orchestre.
FONDS Ensemble des jeux à bouche qui donnent la base sonore de l’orgue. On y distingue quatre familles : les principaux, les bourdons, les flûtes et les gambes.
FOND D’ORGUE Réunion de tous les jeux de fond de l’orgue. Titre donné à des piéces musicales qui utilisent cette registration.
FOURNITURE Jeu de mixtures dans lequel on entend simultanément les harmoniques 2 et 3 (octave et quinte) et leurs redoublements. Les tuyaux utilisés sont ouverts au diapason du prestant. Les reprises se font d’octave en octave. Une fourniture va de 3 à 8 rangs.

G-H-I

GAMBES Famille de jeux à bouche de taille étroite. Au XIX° siècle, elles se développement et se trouvent en grand nombre dans les orgues romantiques et symphoniques. Les jeux de gambes portent des noms très divers : violon ou violone, salicional, violoncelle, viole de gambe, viole d’amour, dulciane, vis céleste et unda maris.
GEMSHORN ou cor de chamois. Jeu à tuyaux coniques dans leur extrémité supérieure.
GRAND CHOEUR ou GRAND JEU Registration très brillante et éclatante qui fait appel à l’ensemble des bombardes, trompettes, clairon et et cromornes, auxquels il convient d’ajouter les cornets et quelquefois les prestants.
GRAND JEU D’ANCHES En facture classique française, comprend tous les jeux d’anches et cornets à tous les claviers accouplés, excepté la voix humaine.
GRAND ORGUE désignation du plan sonore principal de l’orgue. Il correspond à un clavier qui porte le même nom (2° ou 1° clavier suivant l’existence ou non d’un positif de dos).
GRAND PLEIN JEU En facture classique française, comprend tous les principaux 16, 8, 4,2, toutes les fournitures et cymbales, claviers accouplés, pédale en tirasse (ou anches 8-4 pour le plain-chant).
GRAVURE C’est l’espace vide laissé entre les barrages à l’intérieur du sommier. Elles reçoivent quand la soupape est ouverte, l’air contenu dans la laye et elles permettent d’alimenter tous les tuyaux correspondant à une note.
GROS JEU DE TIERCE Ensemble de cinq registres s’appuyant sur une fondamentale de 16 soit : Grosse tierce 3 1/5, Flûte 4, Gros nasard 5 1/3 (non indispensable), Bourdon 8 et Bourdon 16. On peut y ajouter : nasard 2 2/3, quarte 2, tierce 1 3/5. Le gros jeu de tierce réunit le gros jeu et le petit jeu de tierce.
GROS NASARD Jeu de mutation 5 1/3 (flûte).
GROSSE FLUTE Jeu de flûte placé à la pédale de 32 ou 16 pieds.
GROSSE QUINTE Jeu de mutation 10 2/3 (flûte ou principal).
GROSSE TIERCE Jeu de mutation 3 1/5 (flûte ou principal).

H

HARMONISATION Action de mettre en harmonie. L’harmonisation d’un orgue consiste à donner à chaque tuyau une sonorité propre voulue par le facteur d’orgue. Ne pas confondre harmoniser et accorder.
HAUTBOIS Jeu à anches battantes de 8 pieds dont le corps est d’abord cylindrique avant de s’évaser. Il s’utilise en solo.
HYDRAULE Ancêtre de l’orgue, il apparaît au III° siècle avant JC à Alexandrie.

J

JALOUSIES Volets mobiles qui ferment la boite expressive.
JEU – Rangée de tuyaux de construction et de timbre identiques placés sur un même registre, le nombre detuyauxcorrespondant au nombre de notes du clavier (sauf pour les jeux de mutations).- Par extension, nom du tirant ou registre placé sur la console.- JEU à ANCHE, JEU BOUCHE, JEU de MUTATION, JEU HARMONIQUE,
JEU BOUCHE Jeu à bouche dans lesquels les tuyaux sont fermés par une calotte et sonnent à l’octave grave de la note correspondant à leur longueur.
JEU HARMONIQUE Jeu à bouche ouvert dans lequel on a percé des trous dans la paroi du tuyau, ce qui le fait parler à l’octave aiguë de la note correspondant à la longueur de ce tuyau.
JEU DE TIERCE Voir tierce.
JONC Petite pièce en bois qui permet de relier, à travers la boursette, la mécanique des notes à la soupape.

L

LANGUETTE La languette est l’élément qui génère le son d’un tuyau de jeu d’anche en battant contre un canal de cuivre fermé à une extrémité appelée gouttière ou anche. C’est la longueur de cette languette qui donne la fréquence du son.
LARIGOT Jeu de mutation de la famille des flûtes ou des principaux. Nasard de 1 pied 1/3 correspondant au son 3 du 4 pieds, soit la deuxième quinte.
LAYE C’est la partie intérieure du sommier où sont logées les boursettes et les soupapes. elle est la réserve d’air du sommier.
LUMIERE Ouverture située entre la lèvre inférieure et le biseau d’un tuyau à bouche. Espace par lequel passe l’air qui sort du pied du tuyau.

M

MARCHE C’est le nom donné aux touches du clavier de pédale.
MASSIF Base du buffet, faite de panneaux pleins, chargé de soutenir l’ensemble tout en cachant la tuyauterie.
MECANIQUE Ensemble des éléments qui permettent de mettre en action soit les tuyaux, soit les registres dans le système traditionnel de construction.
MIXTURES Elles désignent des compositions de plusieurs rangs de tuyaux de principaux qui ne font pas entendre le son fondamental mais des sons harmoniques d’octave, de quinte, et quelquefois de tierces ou même de quarte, de 7°,de 9° etc… Les principales mixtures sont les cymbales, les fournitures et les plein-jeux. Avec leurs compléments graves, elles forment le plein jeu de l’orgue.
MONTRE Jeu constitué de principaux de 8, 16 ou 32 pieds, placé en façade ou « en montre ».
MUTATION ou JEU de MUTATION Jeu composé de tuyaux à bouche permettant de faire entendre une ou plusieurs harmoniques de la note fondamentale correspondant à la note du clavier. Dans les mutations composées, il y a autant de tuyaux par note que l’on désire faire entendre d’harmoniques. Exemples : nasards, tierces, quintes lorsqu’ils sont isolés ou cornets, sesquialteras lorsqu’ils sont composés de plusieurs harmoniques par note.
MUSETTE Jeu à anches battantes au corps en cône renversé (très rare après le XVIII° siècle). Proche du Chalumeau ou du Hautbois.

N

NACHTHORN -Cor de nuit. – Jeu flûté, ouvert, à bouches étroites et à corps extrêmement larges. Il se construit généralement en 2 pieds.
NASARD Jeu bouché de 2 pieds 2/3, de diapason principalisant, donnant la même note que la quinte flûte. Il donne la deuxième quinte du 8 pied.
NEUVIEME Jeu de mutation 8/9 (flûte ou principal).
NOYAU Pièce en étoffe ou en plomb qui assemble à la base d’un tuyau d’anche, le corps du résonateur, l’anche et la languette.

O

OCTAVE Jeu à bouche, à timbre de Principal généralement en 4 pieds ou en 2 pieds.
OCTAVIANT Se dit d’un tuyau qui parle une octave plus haut que sa fréquence propre.
OCTAVIN Flûte harmonique de 2 pieds.
ONDULANT Famille de jeux dans les lesquels deux tuyaux de 8 pieds sont associés, le deuxième légèrement désaccordé provoquant un battement se traduisant par une ondulation sonore. (Voix céleste, Unda maris).
OREILLES Petites lames de plomb que l’on soude des deux côtes de la bouche des tuyaux de bourdons et quelque fois des tuyaux ouverts.
ORAGE Effet que l’on retrouve sur certains instruments du XIX° siècle; Il consiste à enfoncer simultanément des notes graves du pédalier, ce qui provoque un grondement comparable au tonnerre.
ORGANO PLENO En facture allemande, comprend les jeux à bouche, les mixtures et à la pédale les anches.

P

PALETTES Nom donné aux touches « normales » du clavier. Les dièses sont appelés feintes.
PEDALIER Ensemble de touches actionnées par les pieds de l’organiste.
PETIT JEU DE TIERCE Ensemble de cinq registres faisant entendre la fondamentale et ses quatre premiers harmoniques dans l’ordre naturel soit : Tierce 1 3/5, Quarte 2, Nasard 2 2/3, Flûte 4, Bourdon 8. La taille du jeu de tierce est moins grosse que celle du cornet. Le jeu de tierce couvre tout le clavier alors que le cornet ne commence qu’au deuxième sol ou troisième ut.
PETITE QUINTE Jeu de mutation 1 1/3 (principal).
PICCOLO Principal de 1 pied
PIEDS Unité de mesure ancienne (environ 33 cm ), utilisé pour désigner la hauteur du plus haut tuyau d’un jeu.·         Un jeu de 8 pieds, écrit 8′, est celui dont le plus grand tuyau mesure 8 pieds soit environ 2,40 mètres.·         Un jeu de 16′ sonnera à l’octave inférieure et le 32′ à l’octave inférieure du 16′.
PLATE FACE Disposition des tuyaux de façade en un alignement rectiligne suivant la façade.
PLEIN JEU Jeu composé généralement de 3 rangs dans les orgues de taille moyenne.
PLEIN JEU XVIII° GO : Bourdon 16, Bourdon 8, Montre 8, Prestant, Doublette, Fourniture et Cymbale ; Pos : Bourdon 8, Montre 8, Prestant, Doublette, Fourniture et Cymbale ; Claviers accouplés.
PLENO FRANÇAIS Ne se mélange jamais avec les anches et cornets.
PORTE VENT Conduit par lequel le vent est amené de la soufflerie aux sommiers.
POSAUNE Nom allemand du Trombone ou de la Bombarde.
POSITIF Désigne un petit instrument qui est plus important qu’un portatif et qui demande à être posé par terre ou sur une table.Désigne aussi le buffet d’orgue plus petit que le grand orgue et qui est placé en avant de ce dernier.Désigne également le clavier qui correspond à ce plan sonore.
POSTAGES Désigne le conduit en plomb ou en matériaux plus contemporains qui permet de relier les tuyaux qui sont disposés en dehors du sommier à leur arrivée de vent sur la chape.
PRESTANT Montre ou principal de 4 pieds. Sert à l’accord.
PRESSION La pression de l’air qui doit alimenter les tuyaux est obtenue par des poids posés sur les soufflets ou sur les réservoirs. La pression d’un orgue se mesure en millimètre d’eau.
PRINCIPAL Type de jeu formé de tuyaux à diapason moyen formant l’essentiel de la tuyauterie de l’orgue et la base de l’édifice sonore.

Q

QUARTE DE NASARD Jeu de 2 pieds faisant partie des jeux de flûte. Elle sonne à l’unisson avec la doublette. Elle se trouve une quarte au-dessus du nasard et porte parfois le nom de « Flageolet ».
QUINTATON Jeu bouché, semblable au Bourdon et construit de telle manière que l’on entend à la fois le son fondamental et sa quinte (harmonique 3 de la fondamentale).
QUINTE Appelée aussi quinte flûte, jeu ouvert donnant la douzième du son fondamental, d’une longueur de 2 pieds 2/3.
QUINTE FLUTE Voir quinte

R

RANGS Le nombre de rangs d’un jeu correspond au nombre de tuyaux qui parlent sur une même note.
RANQUETTE Jeu d’anches à corps courts et souvent conique, ou à double cône. Parfois bouché et percé de trous, parfois en bois.
RASETTE Tige métallique dont le bout supérieur a une encoche et le bout inférieur est contourné de façon qu’elle assure une pression horizontale sur la languette du tuyau d’anche. Elle sert à accorder le tuyau.
RECIT Désignation d’un plan sonore qui correspond généralement au 3° clavier. Les jeux qui le composent sont destinés à chanter en soliste.
RECIT DE TIERCE EN TAILLE GO : Jeu de fond (auquel on peut ajouter 16) ; Pédale : Flûte ; Pos : Bourdon 8, Prestant, Nasard, Tierce, Doublette (ou quarte de nasard) et Larigot ; Claviers séparés.
REGALE Jeu d’anche de 16, 8 ou 4 pieds à corps très court (tuyau de 2 pieds pour un son de 8 pieds. Facture allemande.
REGISTRE Ce sont les règles de bois mobiles, percées de trous, qui se situent dans la partie supérieure du sommier. Leur fonction est d’ouvrir ou de fermer le passage du vent dans la gravure au pied du tuyau. Les registres sont commandés de la console par des tirants (ou boutons) de registre.
RIPIENO Mixtures composées mais en rangs séparés ou réunis dans la facture italienne.

S

SALICIONAL Jeu 8 ou 4 pieds aux tuyaux plus étroits que ceux de la montre, produisant de nombreuses harmoniques et la sonorité est à la fois douce et perçante.
SEPTIEME Jeu donnant la troisième septième du son fondamental, 4 pieds 4/7 pour le 32 pieds, 2 pieds 2/7 pour le 16 pieds, 1 pied 1/7 pour le 8 pieds. Ce jeu se rencontre seulement sur les très grands instruments.
SESQUIALTERA Jeu de cornet comprenant seulement Quinte 2 2/3 et Tierce 1 3/5 de la famille des principaux. Facture allemande essentiellement.
SIFFLET Principal de 1 pied.
SOMMIER Caisse de plan rectangulaire en une ou plusieurs parties, contenant les mécanismes essentiels et supportant la tuyauterie. Il est composé de la LAYE où s’emmagasine l’air et où manœuvrent plusieurs soupapes. Quand elles s’abaissent, elles laissent pénétrer l’air dans la GRAVURE, longue fente correspondant à une note. Au-dessus des gravures est plaquée la TABLE, percée de trous correspondant aux rangées de tuyaux ou jeux et aux notes. Cette table est surmontée d’un REGISTRE mobile, percé de trous et correspondant à un jeu, lui-même supportant la CHAPE, percée de trous identiques.
SOUFFLERIE Ensemble des appareils fournissant l’air. Elle comprend des soufflets cunéiformes jusqu’au XVIII° puis à tables parallèles, des réservoirs chargés d’emmagasiner l’air à une pression donnée par les poids qui compriment leur partie supérieure, un régulateur qui est chargé de régler l’entrée de l’air, des portes vents, conduits généralement en bois qui portent l’air aux diverses partie de l’orgue. L’ensemble est alimenté par une soufflerie électrique ou ventilateur.
SORDUN Jeu d’anches à corps courts et en bois.
SOUBASSE Jeu bouché comme le Bourdon, employé à la pédale en 32 ou 16 pieds.
SOUPAPE Pièce de bois recouverte de cuir qui en assure l’étanchéité; mobile, elle permet, en s’ouvrant, d’introduire l’air dans la gravure.

T

TABLE Pièce de bois percée de trous, placée entre le registre et la gravure.
TAILLE La taille d’un tuyau est le rapport de son diamètre en fonction de sa longueur. On en distingue principalement trois : les tailles larges (les flûtes), les tailles moyennes ( les principaux), les tailles fines ( les gambes) .
TAMPONS Pièces de bois garnies de peau qui servent à fermer le haut des tuyaux bouchés.
TIERCE Jeu faisant entendre la troisième tierce du son fondamental. Sa longueur dépend de celle du son fondamental ; elle est donc de 6 pieds 2/5 pour le 32 pieds, de 3 pieds 1/5 pour le 16 pieds et de 1 pied 3/5 pour le 8 pieds. Réunie au nasard et à la quarte de nasard, elle constitue le jeu de tierce (cornet décomposé).
TIRANT ou REGISTRE Piéce en bois ou dominos basculant permettant de manœuvrer les registres placés sur les sommiers et correspondant à une rangée de tuyaux. Le tirant porte le nom du jeu auquel est ajoutée la longueur en pieds du tuyau le plus grave de la rangée.
TIRASSE Mécanisme manœuvré d’ordinaire par une pédale et permettant d’accoupler le pédalier à un clavier dont elle prend alors le nom. Exemples : tirasse de Grand Orgue, tirasse de Positif.
TOURELLES On appelle tourelles les parties les plus élevées d’un buffet d’orgue en forme de demi-colonnes saillantes.
TRACTION Ensemble des éléments qui relient les touches du clavier aux soupapes. La traction peut être mécanique, électrique ou pneumatique.
TROMBONE Nom parfois donné à la Bombarde de 16 pieds.
TROMPETTE Jeu de 8 pieds au corps évasé vers le haut, constituant le principal jeu d’anche d’un orgue.
TROMPETTE EN CHAMADE Jeu de trompette dont les tuyaux sont placés horizontalement sur ou devant le buffet.
TUBA Sorte de trompette de grosse taille
TUYAU Ce sont les tuyaux soit à bouche, soit à anche, qui produisent le son de l’orgue. Leurs formes varient en fonction du timbre que l’on veut obtenir. Ils sont fabriqués en étain, en étoffe (mélange plomb et étain) ou en bois. Les plus grands peuvent mesurer plus de 10 mètres, les plus petits quelques millimètres.

U

UNDA MARIS Voix céleste légèrement moins désaccordée, ce qui produit un battement plus lent. S’utilise avec un salicional ou un gemshorn de 8 pieds.

V

VENT Air comprimé poussé avec une certaine force par la pression des soufflets ou des réservoirs et produit par un moteur électrique.
VERGETTES Petites tringles en bois ou de métal qui relient les touches du clavier au sommier par l’intermédiaire de l’abrégé.
VIOLE D’AMOUR. Jeu de gambe de 4 pieds
VIOLE DE GAMBE Sorte de salicional au diamètre plus étroit. Ce jeu de 8 ou parfois de 16 pieds imite le son des instruments à corde.
VIOLE ou VIOLA Sorte de Gambe.
VIOLON Parfois jeu de Bourdon dans la facture espagnole ou Gambe assez forte.
VIOLONCELLE Jeu proche du salicional, souvent en bois, de 16 ou 8 pieds, placé généralement à la pédale.
VOIX CELESTE Gambe composé de deux tuyaux par note légèrement désaccordés l’un par rapport à l’autre, ce qui produit des battements et une sonorité ondulante. S’utilise avec une gambe de 8 pieds.
VOIX HUMAINE Jeu d’anche acoustique dont le corps rappelle celui du cromorne mais en partie bouché. (anche plus importante que le pavillon, anche de 8 pied pour un pavillon correspondant au 4 pieds).

W-X-Y-Z

ZINK
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s