Fraize

 

La présence d’un orgue est attestée dès le XVII° siècle. Ce premier instrument fut détruit lors de l’incendie de l’église en 1782. Un nouvel orgue fut installé en 1785. Il a été vraisemblablement construit et offert par François CUNY, établi à Strasbourg de 1788 à 1791 et qui fut actif surtout dans le pays de Bade. Il eut pour élève Blaise CHAXEL, originaire de Fraize, qui s’installa également dans le pays de Bade. L’orgue fut vendu vers 1790 à Jean Baptiste Flayeux et à Jean Baptiste Salmois, mais on ignore si l’instrument fut démonté. Il est probable qu’Augustin CHAXEL, frère de Blaise, y ait travaillé. En tout cas l’instrument fut sinistré par la foudre le 11 mai 1851.

Claude Ignace CALLINET, facteur à Rouffach, construisit un nouvel orgue qui fut inauguré en 1852. La maison JAQUOT-JEANPIERRE et Cie de Rambervillers effectua des travaux en 1894. Les claviers furent entièrement renouvelés, la soufflerie transformée et la composition remaniée. La tuyauterie fut réharmonisée par VALTER et l’instrument fut posé sur une nouvelle tribune dessinée par l’architecte Cariage de Saint-Dié. Un dispositif transpositeur fut également installé sur la demande de l’organiste, ce qui eut pour résultat de modifier la mécanique de CALLINET et de rendre la traction plus dure.

En 1925, l’orgue fut à nouveau transformé par la maison JAQUOT: réparation de la soufflerie, relevage de l’orgue, pose d’une boite expressive et de deux pédales d’appels. Si l’instrument n’a plus été transformé depuis cette date, il a été l’objet d’outrages de la part d’un “accordeur” vosgien qui malmena et déchiqueta littéralement la tuyauterie. Si certains jeux de fond sont encore les témoins du savoir faire de Callinet, d’autres jeux n’ont plus rien à voir avec l’harmonie de Callinet.

Composition d’origine de l’orgue CALLINET:

Récit – 54 notes Grand Orgue – 54 notes Pédale – 18 notes
Boudon 8 – Flûte traversière 8 – Salicional 8 – Flûte 4 – Basson hautbois 8 Bourdon 16 – Montre 8 – Bourdon 8 – Gambe 8 – Prestant 4 – Flûte 4 – Doublette 2 – Cornet 5 rgs – Fourniture – Trompette 8 – Bourdon 16 – Flûte 8 – Trombonne 8 –

______

acc. I / II – tremblant doux

 

L’orgue actuel .

L’orgue actuel possède 18 jeux répartis sur deux claviers et un pédalier. La console est en fenêtre. La traction des notes refaite par JAQUOT est mécanique à balanciers et équerres. Par contre la traction des jeux, également mécanique, est encore de CALLINET.

RECIT

54 notes

GRAND ORGUE

54 notes

PEDALE

25 marches – 18 notes

Bourdon 8 C – Flûte harmonique 8 J – Salicional 8 – Flûte octaviante 4 – Basson hautbois 8 Bourdon 16 – Montre 8 C – Bourdon 8 C – Gambe 8 J – Voix céleste 8 – Prestant 4C – Doublette 2 C – Cornet 5 rgs C – Trompette 8 – Clairon 4 J Bourdon 16 C – Flûte 8 C – Basson 8 J

___________

Acc. II / I – Tirasses I et I – Appel anches I – Anches ped.

( C : jeux entièrement de CALLINET —- J : jeux entièrement de JAQUOT )

 

Buffet

Le buffet néo-baroque n’est pas du tout caractéristique de la manière de Claude Ignace Callinet. Il pourrait provenir de l’ancien orgue et daterait de 1830/40. Les tuyaux de façade, de Callinet, sont en étain.

 

ACTUALITE.

Février 2017 : Une association pour le relevage et la promotion de l’orgue de Fraize (Arpof) a été enregistrée en préfecture. Elle a pour but de mobiliser tout moyen en vue de relever l’orgue de l’église Saint-Blaise (Callinet-Jacquot)et de promouvoir toute animation culturelle propre à sa mise en valeur. L’orgue est classé monument historique depuis 2014.

Fiche mise à jour le 24/07/2017